L’ancien ministre de l’Education Vincent Peillon – BERTRAND GUAY / AFP

Il s’était plaint du « traitement de faveur » réservé à Manuel Valls, invité à L’Emission politique de France 2. Mardi, ce sera pourtant bien au tour de Vincent Peillon d’être reçu par David Pujadas, dans une émission toutefois plus courte, a appris l’AFP ce jeudi auprès de son entourage, qui continue de dénoncer une « iniquité ».

Vincent Peillon, qui présentera mardi matin son programme, sera l’invité dans la soirée de L’Entretien politique, un autre format d’une durée d’environ une demi-heure, a indiqué cette source, confirmant une information de L’Express.

Une émission plus longue pour Manuel Valls

L’Emission politique, dont
Manuel Valls sera l’invité le 5 janvier, dure quasiment deux heures.

Le sénateur David Assouline, proche de l’ancien ministre de l’Education, ne se satisfait pas de cette solution. « On pense que ça n’est toujours pas l’équité. Trente minutes ça n’est pas une heure trois quarts. A quelques jours d’un vote, ça n’est pas indifférent », a-t-il commenté auprès de l’AFP.

>> A lire aussi : Sept candidats retenus pour la primaire PS, deux recalés

Apprenant l’invitation de l’ancien Premier ministre, l’entourage de Vincent Peillon avait mis sur la table plusieurs propositions : une soirée spéciale un autre jour que le jeudi (les jeudi 12 et 19 étant pris par les débats de la primaire des 22 et 29 janvier) ou le partage en deux de l’émission du 5.

Il ne devait pas y avoir d’émission en janvier

« Cela nous a été refusé, nous avons protesté vivement », a expliqué le sénateur de Paris.

L’entourage de Vincent Peillon a été d’autant plus surpris que France 2 lui avait d’abord assuré, en décembre, qu’il n’y aurait pas d’émission en janvier, a-t-il précisé.

Contactée lundi au sujet des critiques de Vincent Peillon, France 2 s’était refusée à tout commentaire.

Mots-clés :